fbpx

News

St Helens conserve son titre à la dernière seconde

La Super League rendait son verdict ce soir avec un affrontement au sommet entre Wigan et St Helens, qui ont dominé la saison régulière.

Avant même le match, tous les fans savaient à quoi s’attendre, une finale serrée, tendue et avec beaucoup de combat. Dès les premières minutes le ton est donné et les deux équipes veulent montrer les muscles. Le premier quart d’heure est plutôt à l’avantage des Saints et de Théo Fages, dangereux par deux fois, après un bon jeu au pied. Mais la défense des Warriors ne rompt pas et permet à Wigan de sauver son en-but.

Les Warriors sortent peu à peu la tête de l’eau et se montent à leur avantage. Malheureusement les défenses sont impériales dans ce premier acte. Le match est heurté et Coote se fait bouger, mais à quelques minutes de la pause c’est lui qui ouvre la marque sur une pénalité qu’il a lui-même provoqué (0-2). Les dernières secondes de la première période ne donnent rien et St Helens vire en tête avec 2 petits points contre 0 pour Wigan.

Le deuxième acte débute comme le premier a commencé. Ça plaque à tour de bras et les attaques se heurtent systématiquement au rideau défensif. Wigan semble plus incisif mais manque de lucidité. À la 53ème minute, St Helens pense inscrire un essai par l’intermédiaire de Zeb Taia mais l’arbitrage vidéo refuse celui-ci. Les Saints maintiennent la pression et James Roby est arrêté sur la ligne, mais Wigan s’en sort une nouvelle fois vivant. À la 65ème minute, Coote se fait contrer sur un coup de pied,

Théo Fages ne peut s’emparer du ballon et Jake Bibby le saisit pour inscrire le premier essai du match. Wigan passe en tête malgré la transformation manquée par Hardaker après que le ballon heurte le poteau (4-2). Les Saints repartent à l’attaque et Théo Fages se fait plaquer haut par Farrell. Trop loin, Coote ne la tente pas et joue. Sur l’action suivante Théo Fages est encore plaqué haut. Cette fois Coote ne se fait pas prier et vient remettre les deux équipes à égalité (4-4).

Il reste moins de 5 minutes à jouer et la tension monte d’un cran. Théo Fages est le premier à dégainer un drop lointain mais sa tentative est trop courte et Wigan récupère le cuir. Les Saints se mettent à la faute et offrent une pénalité à Wigan.

Hardaker la tente mais c’est également trop court. Les deux équipes sont toujours au coude à coude. Mais la dernière minute est folle, Makinson tente un nouveau drop qui frappe le poteau droit, rebondit, passe par dessus la barre et retombe dans l’en-but de Wigan. Welsby a bien suivi et vient inscrire un essai, synonyme de titre pour les Saints. St Helens conserve donc son titre avec cette victoire 8-4 et après une fin de match totalement folle!

Leave a Reply